Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 décembre 2009 6 26 /12 /décembre /2009 00:00

Haïku n°10

Mourir de plaisir

Vivre sans plaisir

Déplaisir d’aimer.

Repost 0
Published by ben.m - dans Haïku d'Eawy
commenter cet article
25 décembre 2009 5 25 /12 /décembre /2009 00:00
Haïku n°9
Haïku est un poème de 3 vers
Haïku n’a pas de règles définies
Haïku envers, en vers et contre tout.


 

Repost 0
Published by ben.m - dans Haïku d'Eawy
commenter cet article
16 décembre 2009 3 16 /12 /décembre /2009 00:00
 

Haïku n°8

Qui des deux est le plus intéressant ?

Le faux gentil ou

Le vrai méchant.



Repost 0
Published by ben.m - dans Haïku d'Eawy
commenter cet article
8 septembre 2009 2 08 /09 /septembre /2009 00:00

Haïku n°7

Gentillesse, violence,

Amour, haine,

Les opposés de la vie.

Repost 0
Published by ben.m - dans Haïku d'Eawy
commenter cet article
7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 00:00

Haïku n°6

Cheveux longs,

Cheveux courts,

Quel est la longueur de ton esprit ?

Repost 0
Published by ben.m - dans Haïku d'Eawy
commenter cet article
6 septembre 2009 7 06 /09 /septembre /2009 00:00

Haïku n°5

Jeunesse éphémère,

Jeunesse éternelle,

Où en est ton esprit ?

Repost 0
Published by ben.m - dans Haïku d'Eawy
commenter cet article
3 septembre 2009 4 03 /09 /septembre /2009 00:00

Haïku n°4

 

Peine assumée,

Chagrin subit,

Joie sous contrôle.

Repost 0
Published by ben.m - dans Haïku d'Eawy
commenter cet article
16 août 2009 7 16 /08 /août /2009 00:00
Haïku n°3

Amour complet
Amour trompé
Amour manqué
Repost 0
Published by ben.m - dans Haïku d'Eawy
commenter cet article
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 23:33
Haïku n°2

Spleen, joie
Peine, rire
Quand Haïku rime avec tristesse.
Repost 0
Published by ben.m - dans Haïku d'Eawy
commenter cet article
10 août 2009 1 10 /08 /août /2009 00:00

Littérature : poésie japonaise

 

Haïku

Source Wikipédia, l'encyclopédie libre.

 

Le haïku,, terme créé par Shiki Masaoka (1867-1902), est une forme poétique très codifiée d'origine japonaise, à forte composante symbolique, et dont la paternité est attribuée au poète Bashō Matsuo (1644-1694). Le haïku tire son origine du tanka, terme de poésie traditionnelle japonaise. Il s'agit d'un petit poème extrêmement bref visant à dire l'évanescence des choses. Encore appelé haïkaï (ou hokku, son nom d'origine), ce poème comporte traditionnellement 17 mores écrits verticalement.

 

Les haïkus ne sont connus en Occident que depuis à peine plus d'un siècle. Les écrivains occidentaux ont alors tenté de s'inspirer de cette forme de poésie brève. La plupart du temps, ils ont choisi de transposer le haïku japonais, qui s'écrivait sur une seule colonne sous la forme d'un tercet de 5, 7 et 5 syllabes pour les haïkus occidentaux. Quand on compose un haïku en français, on remplace en général les mores par des syllabes ; cependant, une syllabe française peut contenir jusqu'à trois mores, ce qui engendre des poèmes irréguliers.

 

 Exemple, l'un des plus célèbres haïkus japonais, écrit par un grand maître, Matsuo Bashō :

 

dans le vieil étang,

une grenouille saute,

un ploc de l'eau[1].

 

 

Premier Haïku d’Eawy

 

Un être cher vous manque,

La solitude vous happe,

La mort lente vous traque.

Repost 0
Published by ben.m - dans Haïku d'Eawy
commenter cet article