Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 00:00

Santé : La qualité du sommeil

Le cauchemar pour la santé :

un mauvais sommeil

Selon une étude publiée dans la revue "Sleep Medicine", se réveiller plusieurs fois par nuit, même si l'on dort huit heures, perturbe l'attention, l'humeur et l'équilibre émotionnel. Une nuit interrompue est aussi néfaste qu'une courte nuit, selon une étude publiée dans la revue "Sleep Medicine".

 

Les personnes ayant un sommeil de bonne qualité sont rares, les insomniaques sont légion, d’ailleurs votre rédactrice est bien placée pour vous en parler. Dormir n’est pas une sinécure. Et quand le  moindre bruit vous réveille que ce soit le cheveu sur la moquette, le moustique excité par votre peau ou le sommier à ressorts qui couine dès que vous bougez le petit doigt. Franchement les nuits nous semblent longues. Heureusement, certains rachètent le temps en travaillant, en lisant, en écrivant…

 

« « Une nuit de huit heures ne garantit pas un sommeil réparateur. Les interruptions du sommeil, même courtes, perturbent l'attention, l'humeur et l'équilibre émotionnel, selon une étude publiée dans la revue Sleep Medicine. Le professeur Avi Sadeh et son équipe de l'Université de Tel Aviv (TAU) estiment qu'un sommeil haché équivaut à une nuit réduite à quatre heures de sommeil. 

Pour l'expérimentation, 60 adultes, dont 40 femmes, de 20 à 29 ans, ont porté une sorte de montre au poignet, qui mesurait leurs temps de sommeil et d'éveil. La première nuit, ils ont pu dormir huit heures consécutives. La seconde, ils ont été réveillés pour réaliser des tâches de 10 à 15 minutes. L'idée est, notamment, de décrypter le sommeil des parents, réveillés la nuit, ou celui de certains professionnels comme des médecins de garde. 

Les participants ont été sujets à des troubles de l'humeur, des états de dépression, des difficultés à se concentrer. Selon les conclusions de l'étude, la répétition de ces sommeils fragmentés est néfaste sur la santé. Compte tenu du profil de certaines professions, soumises à des réveils nocturnes, l'étude recommande de prendre en compte ces résultats pour réduire les risques dans le milieu professionnel. »

Alors, pour ne pas avoir une humeur de dog allemand, voyez votre médecin, afin qu’il vous aide à retrouver une qualité de sommeil nécessaire à la sérénité de votre caractère.

 

Source : France tv info, Sleep Medicine

Partager cet article

Repost 0
Published by ben.m - dans Santé
commenter cet article

commentaires